Categories Découverte

Comment éviter les remontées acides le lendemain de soirée ?

remontee-acides-eviter

Les soirées festives ne se séparent parfois de l’alcool et des repas copieux. Mais dans la plupart des cas, elles font remonter les acides au réveil. Il est possible de faire la fête sans risque d’avoir la gueule de bois le lendemain.

Les bonnes manières à adopter

Il arrive souvent que les lendemains des fêtes, vous êtes cible des nausées et les maux de tête. Vous sentez un mal d’estomac et des remontées acides. Pour ne pas affronter ces petits désagréments, la seule prévention à adopter c’est de boire vraiment très peu d’alcool, voire pas du tout. Sinon, vous êtes obligé de chercher des conseils et astuces permettant de limiter la gueule de bois et les différentes douleurs. En modérant votre consommation d’alcool, votre estomac s’en portera bien mieux le lendemain.

En effet, l’alcool dans une soirée joue nettement un rôle majeur dans l’apparition ou l’aggravation du reflux gastro-œsophagien. C’est l’une des causes principales des remontées acides, des aigreurs ou des brûlures d’estomac.

Ce reflux de l’estomac est principalement engendré par une fragilité musculaire au niveau du sphincter inférieur de l’œsophage. D’une manière générale, ce sphincter est fermé et il s’ouvre quand la nourriture arrive dans l’estomac. Il est possible qu’il demeure entrouvert puisque son fonctionnement est défectueux dû à un tel motif. Ainsi, le contenu de l’estomac, très acide, dans l’œsophage remonte.

Des fois, c’est l’alcool, quelle que soit sa nature : vin, bière, champagne, vodka, whisky…, qui rend moins efficace le rôle du sphincter, même chez certaines personnes qui n’ont jamais eu de reflux. Ainsi, si vous avez tendance à percevoir des brûlures d’estomac, des régurgitations ou des remontées acides, tâchez de réduire votre consommation d’alcool. Il ne faut pas dépasser l’équivalent de 30 cl de vin ou de bière par jour (à peu près 1 verre).

Quelques astuces pour éliminer les remontées acides

La nourriture peut provoquer aussi plusieurs problèmes à l’estomac, qui est l’organe clé de la digestion. Mais cette dernière entraîne des sensations de brûlures et remontées acides. Les aliments sont stockés dans l’estomac et ils sont traités sous l’effet des acides gastriques afin d’alimenter l’organisme. Il arrive parfois que certaines nourritures sont très difficiles à digérer, pour produire ainsi des gaz. C’est le cas surtout durant les fêtes. Vous mélangez différents types d’aliments : gras, gazeux, alcoolisés… Votre estomac ne pourra plus supporter. L’acidité qu’il contient tend à remonter et à traverser le sphincter, induisant par la suite le reflux gastro-œsophagien. Ce problème se manifeste par les sensations d’aigreurs et de brûlures d’estomac.

Pour éviter ces soucis, il est préférable de choisir des plats plus légers. Evitez surtout les produits gras, les fritures, les boissons gazeuses qui engendrent des ballonnements, produits laitiers qui sont susceptibles de stimuler la production acide de l’estomac. De nombreuses autres boissons peuvent faire apparaître la remontée acide comme celles qui renferment de la caféine (café, thé, cola), la menthe, les agrumes, etc.

Et pour faire reculer ces petits désagréments de l’estomac, puisque même anodins, c’est souvent très gênant, il faut boire beaucoup d’eau.

Néanmoins, pour profiter du plaisir des papilles et ne pas se priver de la convivialité, pensez à faire la fête de manière douce pour le bien de votre estomac.

eviter-remontees-acides