Categories Uncategorized

Nouvelle Orléans : mon carnet de voyage !

new-orleans

Cap sur La Nouvelle-Orléans, histoire de découvrir une des nombreuses facettes des États-Unis. La particularité de la ville : son style totalement décalé qui me fait penser à un mélange entre art traditionnel des Indiens d’Amérique et inspiration rock. La destination me plait bien. Cela fait un moment que je rêvais d’y poser les pieds. Une fois les démarches effectuées, il ne me restait plus qu’à préparer mes valises. Le voyage semblait étrangement long avant mon arrivée à La Nouvelle-Orléans. Le temps de poser mes bagages et d’enfiler une tenue plus confortable, me voilà à l’assaut de ces rues so chic.

À la découverte d’un monde haut en couleur

La Louisiane fait partie des États où les villes arborent des couleurs à n’en plus finir. Ici la Nouvelle-Orléans n’y fait pas exception. Elle offre même un paysage surprenant sur fond de musique locale. Dans cette agglomération, les nouvelle-orleanquartiers sont le reflet d’un mélange culturel vieux de plusieurs décennies. Les inspirations anglaises se mêlent aux classiques français et hispaniques pour un rendu plutôt original. Ma première impression a été de comparer le grand centre avec un Londres aux aspirations plus latines.

Le mélange est curieux, surtout lorsqu’on n’est pas habitué à voir autant de références culturelles s’entremêler. Cette particularité fait que La Nouvelle-Orléans regorge de vie, de jour comme de nuit. Moi qui ai toujours eu une idée assez fantasmée de cette ville… Je me suis tout de suite rendue compte que la voir en vrai était de loin meilleur. Cela m’apporta un lot d’expériences incroyable.

Détour obligé par le quartier français

Le French Quarter de La Nouvelle-Orléans est une des grosses références touristiques de la région. Impossible donc de zappe l’endroit qui rappelle un peu l’Andalousie. Les bâtiments sont d’époque et on y trouve même quelques bâtiments défraîchis qui sont conservés pour garder la cohérence de l’architecture. Le quartier regorge de couleurs et ne laisse pas les touristes indifférents. Le plus étonnant ici, c’est la conviction des locaux qui pensent que ce quartier ressemble à ce que l’on trouve partout en France.

La vision de notre cher pays y semble donc romancée, pas très loin des clichés, et suffisamment attrayante pour que les résidents y voient une fierté nationale. Très beau secteur d’ailleurs pour les photographes amateurs qui voudraient s’essayer à la capture de paysages avant de se diriger vers d’autres lieux uniques.

neworleans-photo

Let’s go pour Halloween !

Ok, Halloween est une petite tradition partout en Amérique. Mais Halloween à La Nouvelle-Orléans, c’est tout autre chose ! L’évènement prend une allure beaucoup plus macabre, et envahit les moindres recoins de la ville. Pas question de faire les choses à moitié, et les décorations le rappellent bien ! Le Trick-or-Treat prend ici toute son ampleur, et les adultes prennent autant plaisir que les enfants à orner les habitations d’éléments effrayants : des têtes décapitées, des squelettes pendus, des déguisements à faire froid dans le dos… on en oublie presque que des salons jouent du jazz à longueur de soirée pour les adeptes de bonne musique made in USA.